Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Kader S.Sylla NEWS

Kader S.Sylla NEWS

la rumeur tue l'Information crédible et contribue à détruire la Société. Kader S.Sylla NEWS a pour objectif principal de véhiculer les idéaux qui font l'apologie du respect de la Personne humaine. Le Développement de la Société passe par la transmission de l'Information crédible

AGNEBY-TIASSA/ JEUNESSE ET EMPLOI : RESTITUTION DES TRAVAUX C2D THIMO ET PROJET BAD DE LA PFS-AT

Une Nation se porte bien quand ses jeunes sont sainement occupés

Feu Hassan II, roi du Maroc

Agneby-Tiassa
Agneby-Tiassa

Dans l’Agneby-Tiassa, précisément à Taaba, le lundi 28 Décembre de l’année en cours, s’est déroulée une cérémonie hautement important pour les jeunes de la région : Restitution des activités C2D THIMO et Projet BAD de la PFS-AT.

Cette cérémonie portait sur la nécessite de lutter contre le chômage des jeunes et les possibilités que leur offrent des initiatives prometteuses pour leur prise en charge durable.

Effectivement, dans le cadre des activités relatives au C2D (contrat de désendettement et développement), la Plate-forme de Services de l'Agneby-Tiassa (PFS-AT) a mis en activité deux cents (200) jeunes, de Septembre 2014 à Février 2015. Presque parallèlement, une autre vague de soixante (60) jeunes du projet BAD, entra en liste de Décembre 2014 à Mai 2015, en vue de leur insertion économico-professionnelle.

Les collectivités de la région, regroupées en inter-collectivité en vue d'unir leurs forces et à l'effet de lutter efficacement contre le chômage des jeunes, ont soutenu ces 260 jeunes à hauteur de 120 millions de FCFA. Le Ministre Sidi Touré, soutenu par le Ministre Bandama Maurice, fils de la région, était le parrain de cette cérémonie de restitution des activités du C2D.

Au titre des allocutions, après les mots de bienvenue de Monsieur N'gom le Maire de Taabo; suivis par l'intervention du président du comité d'organisation, Mme Kanaté Nina, présidente de la PFS-AT, a présenté la structure qu'elle dirige, ceux qui l'animent, son mode opératoire, ses objectifs, ses actifs et passifs, ainsi que les perspectives, avant de faire place à Mr Tagro Lazare, technicien coordonnateur de la PFS AT d'en plancher sur l’aspect technique et pratique. Il convient de retenir que des efforts sont faits pour atteindre les objectifs visés, mais le pragmatisme révèle que beaucoup reste à faire. A titre indicatif, à ce jour, la PFS-AT a enregistré plus de 8000 dossiers de jeunes en quête d'emplois et seulement 750 ont pu être insérés de 2011 à 2015. Dans le feu de l’action, ce fut le lieu de demander au parrain, Mr Sidi Touré, Ministre auprès du Président de la République, en charge de l'emploi, des jeunes et leur promotion, qui a déjà fait bénéficier à des jeunes de l'Agneby Tiassa dans le cadre de son projet " AGIR" 120 millions de FCFA, d'être l'avocat de la PFS AT auprès du Gouvernement ivoirien.

Une étape de la cérémonie est qu'à travers un discours empreint de sagesse et de conseils, le Ministre Maurice Bandama a invité les jeunes de la région à plus de responsabilité et d’engagement dans le travail en prenant exemple sur le Ministre Sidi Touré qui, à ses yeux est persévérant, travailleur, patient et surtout courtois.

Au tour du parrain de clore la série d'allocutions par une adresse de remerciements aux autorités locales administratives, politiques, coutumières, ainsi qu-à l'ensemble de la population, pour l'accueil chaleureux et la marque de grande considération dont il a bénéficié. Le Ministre Sidi Touré n’a pas manqué de féliciter la PFS AT pour le travail abattu. Il l'a encouragée dans sa mission régalienne de lutte contre le chômage chez des jeunes. Surtout, Il a demandé à ces derniers de se mettre résolument au travail, de fuir la paresse qui avilit un homme qui s’y plait, d’être entreprenants. Il les a rassurés de ce que le Gouvernement place la question de l'emploi des jeunes au cœur de ses priorités.

Débutée sur le coup de 15 h 48, à Taabo, la cérémonie a pris fin à18 h 25 en présence de plusieurs centaines de jeunes qui, visiblement heureux, n’ont pas voulu se faire raconter l'événement.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article