Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Kader S.Sylla NEWS

Kader S.Sylla NEWS

la rumeur tue l'Information crédible et contribue à détruire la Société. Kader S.Sylla NEWS a pour objectif principal de véhiculer les idéaux qui font l'apologie du respect de la Personne humaine. Le Développement de la Société passe par la transmission de l'Information crédible

LE VOYAGE DES JEUNES DE TIASSALE SUR AGBOVILLE / DISCOURS PUBLIE PAR EKON GHISLAIN KACOU : M. BASSANDE NAMORY FAIT TOUTE LA LUMIÈRE

La rumeur est incapable de tuer la Vérité mais induit les ignorants en erreurs.

Ben Soumahoro ( ancien Directeur Général de la RTI )

Table de séance lors du dernier Conseil municipal de la commune de Tiassale
Table de séance lors du dernier Conseil municipal de la commune de Tiassale

INTERVIEW EXCLUSIVE

A la mi-journée du mardi 22 Décembre 2015, via Facebook, nous prenons connaissance d'une publication de M. Ekon Ghislain Kacou. Publication sous forme de discours adressé aux habitants de la paisible ville de Tiassalé. Pour en savoir plus sur ce discours, veuillez cliquer sur le lien suivant : http://https://www.facebook.com/mairie2tiassal3/posts/1656787107943716 .

La nature et le fond de ce texte publié par Ekon Ghislain Kacou nous ont paru si orientés que nous avons jugé utile de rencontrer l'un des Adjoints au Maire Sylla Soualiho Kader, en l'occurence M. Bassandé Namory. M. l'Adjoint a eu l'amabilité de nous recevoir et de répondre aux questions que nous avons tenues à lui poser.

En attendant de rencontrer d'autres personnes citées par Ekon Ghislain Kacou dans cette affaire et pour l'équilibre de l'information, c'est sans appréhension aucune que nous partageons avec vous la version de M. l'Adjoint Bassandé Namory

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Kader Sylla News : S'il vous plait M. Bassandé, en tant qu'Autorité municipale, nous sommes convaincus que vous avez pris connaissance du texte/ discours publié par M. Ekon Ghislain Kacou. Votre idée sur son contenu?

Bassandé Namory : D'abord; je tiens à vous dire merci d'avoir eu la présence d'esprit de venir à la source de l'information pour éviter de nourrir la rumeur. Il faut dire que j'ai été désigné par M. le Maire Sylla Soualiho Kader pour le représenter à la tête de la Plate Forme de Services(PFS) Tiassalé en qualité de Président du Comité Local d'Insertion des Jeunes (CLIJ). Monsieur Kouamé Michel le Chef de la Mission Locale (CML) est mon secrétaire technique. C'est lui qui m'a donné l'information le mercredi 16 Décembre 2015 à 14 H 30.

Kader Sylla News : Dans son discours, Ekon Ghislain Kacou précise que le Maire Sylla était absent . Raison pour laquelle lui et ses volontaires au voyage sur Agboville n'ont pas eu la possibilité d'échanger avec lui . Qu'en dites-vous ?

Bassandé Namory : Effectivement, le Maire Sylla était en déplacement. Les jeunes posaient un problème de frais de transport pour se rendre à Agboville suivre une formation qui, je tiens à le souligner ici, ne nous a pas été signalée, à nous Autorités municipales compétentes pour orienter les jeunes comme il se doit. C'est sur le tard qu'un ami, un frère m'informe que la COOPEC procède à une formation relative à la conduite des projets des jeunes. Le temps était très court pour réunir les moyens. Les jeunes devraient partir le lendemain selon mon informateur, Mr Kouamé Michel.

Kader Sylla News : Dans le feu de l'action, qu'avez-vous decidé de faire ? Surtout que selon Ekon Ghislain Kacou, les jeunes au nombre d'une trentaine tenaient unanimement à se rendre à Agboville.

Bassandé Namory : Séance tenante, j'ai joint par téléphone Mr Mané Mamadou, qui est le Responsable de l'UNACOOPEC, chargé de cette opération dans l'Agnby-Tiassa, à l'effet que nos jeunes soient formés à Tiassalé commune. Il m'a repondu que la formation se fait par Région sur toute l'étendue du territoire national et qu'il ne doit pas prendre sur lui la responsabilité de faire une faveur à la commune de Tiassale. J'ai joint Madame Kanaté, Présidente du Comité Régional d'Insertion des Jeunes (CRIJ) à l'effet d'accueillir nos jeunes. Elle a repondu qu'elle n'est pas au courant de cette formation. Donc aucune disposition n'était prise à leur niveau.

Kader Sylla News : Ekon et ses camarades vous ont-ils approché en personne pour exposer leur souhait de se rendre à Agboville?

Bassandé Namory : Aucun jeune ne m'a approché, sachant très bien que je suis le Président du Comité Local d'Insertion des Jeunes dans la commune et dans le Département de Tiassalé. Toutes institutions présentes à Tiassale y comprise la Préfecture le savent, par un arrêté municipal. Mais malgré le mépris affiché par ces jeunes, nous nous sommes battus pour eux. Nous avons cherché comment trouver une solution à leur volonté de se rendre à Agboville. Malheureusement , le temps était relativement très court, quand on sait comment fonctionne une mairie; une collectivité locale.

Kader Sylla News : Dans cette affaire, Ekon Ghislain Kacou souligne que des jeunes de Ndouci ont reçu un fonds du Maire Sylla. Cela parait tout de même curieux .

Bassandé Namory : Une obligation professionnelle est que j'informe le Maire Sylla quand un tel cas de figure se pose. Sur ce, le Maire m'informe qu'il a été appelé par un de nos contractuels postulant à ce projet jeune, du nom de Koné Yacouba et un jeune président de l'Association de Commerçants à N'douci, le nommé Traoré Amidou, qui le sollicitaient pour leur nourriture. Et quand le Maire a demandé combien ils étaient à effectuer le voyage sur Agboville, ils ont répondu 15. Le Maire leur a offert 40.000 francs. On ne doit pas dire ici que M. Sylla fait du deux poids deux mesure parce qu'il ne savait pas qu'une formation devrait avoir lieu à Agboville. Il a agi spontanément en faveur de ceux à qui il a offert cette somme qui leur est parvenue par transfert d'argent . Il ne faut pas voir la discrimination partout .

Kader Sylla News : Avez-vous connaissance qu'Ekon a approché le Maire pour lui parler de ce voyage?

Bassandé Namory : Le Maire dit qu' il n'a ni été appelé, ni approché par Ekon Ghislain Kacou et ses amis. Doit-on pour autant répandre que parce qu'il n'a pas été formellement sollicité par Ekon et son groupe qu'il ne leur a rien donné ? Pourquoi entretenir ce type de suspicion là où il est raisonnable de rencontrer en personne le Président du Comité Local d'Insertion des Jeunes que je suis pour dissiper tout malentendu ? Tiassalé n'a pas besoin de cela !

Kader Sylla News : Votre mot de la fin ?

Bassandé Namory : M. le Maire Sylla, bien qu'ayant été élu sur un programme de société et des engagements à respecter, a initié une série de visites dans les quartiers et les villages de la commune avant l'élaboration du budget 2015 en vue de l'adapter aux préoccupations des populations, dans un souci de budget participatif. C'est au cours de cette tournée que la population de Niamoué, a exprimé à M le Maire leurs deux vœux les plus chers qu'elle souhaiterait voir se réaliser. Ce sont la construction d'un hall pour les rencontres (en construction , NDLR ) et le déplacement du réseau électrique moyenne tension qui traverse le village. Pour la séconde doléance,, des démarches ont été effectuées auprès de la direction de l'électricité, zone d'Anyama; qui a notre région sous sa responsabilité, en vue de résoudre cette préoccupation de la population de Niamoué. Nous esperons très bien que cette seconde doléance trouvera satisfaction. C'est ensemble que nous devons travailler pour le bien de tous. Cela a été possible et est toujours possible à Tiassale.

Interview réalisée par Koffi Richard

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article