Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Kader S.Sylla NEWS

Kader S.Sylla NEWS

la rumeur tue l'Information crédible et contribue à détruire la Société. Kader S.Sylla NEWS a pour objectif principal de véhiculer les idéaux qui font l'apologie du respect de la Personne humaine. Le Développement de la Société passe par la transmission de l'Information crédible

EKON GHISLAIN KACOU DANS SES MÉANDRES DE " JUSTIFICATIONNISME "

la tolérance tout azimut des amalgames contre une personnalité transforme le mensonge en vérité tel qu'il faut un recadrage scientifique pour vaincre le désordre.

Ruben Nyobe ( homme politique camerounais)

TIASSALE ET SA JEUNESSE
TIASSALE ET SA JEUNESSE

-----------------------------------------------------

ETUDE SYNOPTIQUE D’UN DISCOURS INFANTILISANT / UNE EXPRESSION DE LA PROPENSION DANS LE MAL


I) CONSTAT

Dans sa publication du mardi 22 Décembre 2015 à 11 : 37 sur Facebook, M. Ekon Ghislain Kacou , à travers un discours inintelligible, dit s’adresser aux habitants de Tiassalé. Au-delà du non-respect des signes diacritiques, des erreurs chroniques de syntaxe et autres fautes de grammaire française contenues dans ladite publication, notre analyse consistera à exposer au grand jour les réelles motivations de l’homme qui entend se mettre dans la peau d’un Leader de jeunesse de la Commune de Tiassale pour s’essayer à jouer le rôle d’un second couteau contre une Equipe municipale qui ne lui a jamais rien fait de nuisible .

II) LECTURE MAGISTRALE

Avant d’entrer dans le vif du sujet, nous vous prions de lire entre les lignes et avec une présence d’esprit le texte suivant s’assimilant à un discours intentionnellement péjoratif à l’encontre de qui vous découvrirez au fil des mots. Bien entendu que l’écriture est aussi un instrument de combat. A la seule différence qu’ici, la trame se révèle nuisible.
S’il vous plait, lecture :

" Ekon Ghislain Kacou
22 décembre, 11:37 • Abidj
an

Chers Tiassaléens,
dans le cadre du projet " Agir pour la Jeunesse", le mardi 15 décembre certains jeunes de la commune de Tiassalé ont été appelés par la direction de la COOPEC pour une formation de trois (3) jours à compter du jeudi 17 décembre 2015.
La direction de la COOPEC n'a pas manqué de préciser que rien n'est pris en compte par eux.
En notre qualité de leaders de la jeunesse de Tiassalé, nous avons convoqué une réunion le mercredi 16 décembre 2015, à 15h, à la Mairie, avec les bénéficiaires pour nous organiser pour le voyage.
La salle étant occupée pour une réunion du socio avec les bénéficiaires de prise en charge scolaire, nous nous sommes contenté de nous entretenir sous les arbres en face de la Mairie.
pendant les échanges, vu la difficulté financière des jeunes, nous souhaitons d'abord que les formateurs viennent ici pour nous former, cette sollicitation fut rejeté par la dame au bout du fil; ensuite nous sollicitons la municipalité pour une aide financière.
A la tête d'une délégation de trois personnes, nous avons rencontrés le premier adjoint au Maire qui nous dit que la seule personne qui pourrait nous donner une suite favorable est le Maire SYLLA qui est absent de la commune. Il se propose de l’appeler et de nous rendre compte.
Avant que nous ne quittions son bureau, le Maire adjoint nous demande d'être créatifs étant donné que nous ne sommes pas subventionné, pour avoir quelques revenus. Nous (36 personnes) partons donc sans aucune aide.
Grande fut ma surprise quand des jeunes de Tiassalé m'interpellent en me demandant des comptes quant à l'aide financière à leur apporter par le Maire SYLLA.
Je leur est simplement demandé de retourner vers leur donateur pour savoir à qui il aurait donné son argent.
Ils reviennent me dire que le Secrétaire Régional du RJR aurait appelé le Maire SYLLA qui dit avoir donné 40 000 Frs à un certain TRAORE pour l’hébergement et la restauration de la jeunesse de Tiassalé.
Monsieur Traoré étant absent le vendredi, le samedi dès son arrivé il demande à monsieur KONE qui a appelé le Maire SYLLA de nous expliquer comment ils ont eu l'argent en question.
A monsieur KONE de nous dire qui il posé le problème de 15 jeunes venant de N'douci au Maire SYLLA qui décide de leur apporter cet argent pour les soutenir.
Il rappelle que l'argent n'est pas pour tous les jeunes de la commune de Tiassalé.
Laissez mon nom, je ne suis pas à 40 000 Frs près.
Grandissez un peu.
Je pensais bien faire en organisant le déplacement.
Excusez moi, il aura d'autre déplac
ement de la jeunesse de Tiassalé. "

III) CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES SUR CE TYPE DE DISCOURS

En premier lieu, il faut retenir qu'Ekon Ghislain Kacou se trahit en publiant ce texte plein de contre-vérités, amalgames, malveillances, mensonges et désinformation. Par conséquent, l’objectif de son auteur est de salir l’image du premier Magistrat de la Commune de Tiassale et de marginaliser le RDR, parti politique dont il porte aussi le flambeau dans la région de l’Agnéby-Tchassa. Effectivement, le Maire Sylla Soualiho Kader, qu'Ekon Ghislain Kacou voue sournoisement aux hégémonies, est un homme à abattre politiquement. Il s’agit de le rendre faible par tous les moyens.

A) RECTIFICATIF

1) Le Maire Sylla Soualiho Kader n’a fait aucune promesse à qui que ce soit de prendre en charge un voyage que des jeunes de Tiassale devraient effectuer sur Agboville.
2) Le Maire Sylla Soualiho Kader n’a pas officiellement été informé qu’ Ekon Ghislain Kacou a tenu une rencontre avec un groupuscule de jeunes pour définir des conditions d’un voyage sur Agboville. Bien entendu que c’est sur le tard que l’information lui est parvenue de bouche à oreille.
3) Le Maire Sylla Souahilo Kader en est un de plein exercice. Il ne gère pas la Commune de Tiassale par procuration. A la seule nuance qu’en cas de force majeur, ses Adjoints font leur Devoir.

B) L'INTENTION MANIFESTE D'EKON KACOU GHISLAIN

En initiant une réunion relative à un voyage sur Agboville et en soulignant que le Maire Sylla est absent de la Commune, c'est une manière de dire à tous les Tiassaléeens et aux non-Tiassaléens que le Maire gère approximativement la Commune.
Aussi, en précisant que le Maire a offert 40000 FCFA à quelques jeunes de Ndouci , l’intention est de peindre M. Sylla comme un homme politique qui vit de tribalisme et de clanisme . A quelle logique obéit son discours quand Ekon Ghislain dit : " A monsieur KONE de nous dire qui il posé le problème de 15 jeunes venant de N'douci au Maire SYLLA qui décide de leur apporter cet argent pour les soutenir. Il rappelle que l'argent n'est pas pour tous les jeunes de la commune de Tiassalé ’’.
A travers ce passage, Ekon Ghislain Kacou fait passer le Maire Sylla pour un tribaliste notoire. Il sera un jour bien obligé de dire publiquement ce qu’il reproche à un homme qui n’a contracté aucune dette matérielle ni morale auprès de lui .

IV) CE QU’IL FAUT ABSOLUMENT SAVOIR
Nos sources formelles et crédibles révèlent que le Maire Sylla n’a été informé que le jour quand cette minorité de jeunes devait effectuer le déplacement sur Agboville, et qu' il se posait un problème de transport. Le Maire Sylla a trouvé inadmissible qu'on demande à des jeunes qui n'ont jamais travaillé d’effectuer un déplacement sur Agboville, et ce sur trois (3) jours sans aucun moyen.
Face à cette situation, il a aussitôt appelé le Ministère de tutelle pour lui exprimer son indignation, ainsi que les Responsables de la Coopec en charge de la formation, pour leur proposer de donner plutôt la formation dans chaque Département. Relativement à ces doléances du Maire Sylla, monsieur Mande du Ministère de tutelle a demandé de rester à l’écoute et qu'il a fait remonter sa requête au plus haut niveau.
Pendant que le Maire Sylla était en attente d’un retour sur information provenant de l’Autorité compétente, il apprend qu’Ekon Ghislain Kacou et son groupe sont à Agboville. Qu’est-ce qui explique cette précipitation quand on sait qu’aucun problème n’est insolvable ? Et surtout quand nous apprenons que, le Maire D’agboville n’étant pas informé qu’une formation devrait avoir lieu chez lui, il a délégué son quatrième Adjoint pour en savoir davantage.
Vraisemblablement, le Maire Sylla a été surpris de savoir que pendant que les Autorités sont à la recherche de solutions pour satisfaire un plus grand nombre de jeunes, un groupuscule décide unilatéralement de faire le déplacement. Que dirait-on si un malheur survenait en route ?
Nos investigations précisent que Messieurs Tagro Lazare et Bassandé Namory peuvent témoigner des réflexions que le Cabinet du Maire Sylla a entamées pour donner une suite favorable au souhait des Jeunes.
Concernant les 40000 Fcfa dont parle Ekon Ghislain Kacou, nos informateurs soutiennent que c’est avec libéralité et de bonne foi que le Maire a expédié cette somme via Orange Money aux jeunes qui lui ont adressé une doléance ponctuelle, car M. Sylla n’est pas un pingre. Il n’a ni regardé à la coloration politique, ni à l’ethnie des jeunes solicitateurs pour faire parler son cœur.

V) L’INTENTION PREMEDITEE D'EKON GHISLAIN KACOU

Une révélation est que, tout en ayant pour objectif d’attribuer au Maire Sylla une mauvaise moralité doublée de mauvais gestionnaire qui fait preuve de discrimination, l’un des objectifs cachés d’Ekon Ghislain Kacou est de semer la division entre les jeunes de Tiassale et ceux de Ndouci, partant du fait que les seconds sont privilégiés par le Maire Sylla. Et pour des jeunes, femmes et hommes responsables, l’acte d’Ekon Ghislain Kacou de se justifier à travers Facebook relève du pédantisme et de la position d’un paladin Médiatique.
Si Ekon Ghislain Kacou tient à s’expliquer face à ses amis qui lui réclameraient l'argent qu'il aurait gardé par devers lui, il a la licence de convoquer tous les jeunes de la Commune à une grande rencontre pour que chacun juge de son degré de responsabilité dans la conduite des affaires de la jeunesse de la Commune de Tiassale. D'ailleurs, il convient de mentionner qu'il est du droit légitime des jeunes de Tiassale de s'adresser à Ekon Ghislain Kacou quand ils apprennent qu'il a pris sur lui la responsabilité entière d'organiser un voyage sur Agboville et qu'il a été question de sous.
Il ne s’agit pas de s’abonner constamment au justificationnisme (vouloir absolument se justifier pourtant que ce n’est pas nécessaire) sur les réseaux sociaux.

BILAN

Une vérité est qu’à l’analyse, ce type de discours publié par Ekon Ghislain Kacou participe d’une entreprise de déconstruction d’une société face au défi du Développement. Personne à Tiassale ne doit se laisser distraire par des actes et des élans verbaux qui n’apportent rien de positif à la Commune qui a besoin d’un environnement durablement pacifique.
Un Leader de Jeunesse forge le grand respect pour sa personne quand il souscrit à l’OBJECTIVITE dans son Devoir.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

EKON GHISLAIN KACOU 28/12/2015 10:26

Merci pour cette belle analyse
On ne fini vraiment jamais d'apprendre.
Mon intention n'est ni de loin, ni de près d'accuser l'autorité.
Je souhaite simplement que les jeunes ne m'accusent pas d'avoir gardé leur argent.
Encore merci pour cette analyse.