Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Kader S.Sylla NEWS

Kader S.Sylla NEWS

la rumeur tue l'Information crédible et contribue à détruire la Société. Kader S.Sylla NEWS a pour objectif principal de véhiculer les idéaux qui font l'apologie du respect de la Personne humaine. Le Développement de la Société passe par la transmission de l'Information crédible

LE REJET SYSTÉMATIQUE DE LA JUSTICE POPULAIRE / LA PROSCRIPTION DES CRIMES DE SANG VINDICATIFS

LUTTE CONTRE LE GRAND BANDITISME / LA RESPONSABILITÉ COLLECTIVE

La protection de la personne humaine n'incombe pas exclusivement aux pouvoirs publics. Elle relève plus de la nécessite pour chacun de s'engager résolument pour faire barrage à toutes les forme d'insécurité partout où l'on pourrait se retrouver.

Paix à son âme
Paix à son âme

Les Amis de Sylla Souahilio Pour l'Emergence de Tiassale-N'douci (‪#‎ASSK_TN‬ )
ET M. le Maire ‪#‎Sylla_Kader‬ tiennent à exprimer leur plus vive douleur face à la mort de
-Mlle Abogny Claude Larissa sauvagement et lâchement poignardée par de sinistres individus qui continuent de courir,
- 3 jeunes qui furent injustement lynchés par une foule déchaînée parce que pris pour des microbes.

LA VENDETTA DOIT SORTIR DES HABITUDES DES IVOIRIENNES ET DES IVOIRIENS.
LA SUSPICION NE DOIT JAMAIS CONSTITUER UNE PREUVE POUR ÔTER LA VIE A TOUT INDIVIDU.
LES LOIS DE LA RÉPUBLIQUE SONT AU SERVICE DES POPULATIONS, SANS DISCRIMINATION.

La Police nationale, la Justice étatique et la Gendarmerie étant les officiels et légaux instruments de répression, la Loi recommande et permet à tous de dénoncer tout suspect. de ce fait, il n'appartient à personne de se faire justice quelles que soient les raisons.
Si les #ASSK_TN et #Sylla_Kader s'insurgent contre l'assassinat de Mlle Abogny, par la même occasion, ils dénoncent avec la plus grande énergie le lynchage des 3 jeunes innocents ( ?). Il appartient aux forces de l'ordre et de sécurité de redoubler de vigilance.
Les #ASSK_TN et le Maire #Sylla_Kader s'associent aux familles éplorées pour partager la douleur injustement barbitraire qui les accable.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article