Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Kader S.Sylla NEWS

Kader S.Sylla NEWS

la rumeur tue l'Information crédible et contribue à détruire la Société. Kader S.Sylla NEWS a pour objectif principal de véhiculer les idéaux qui font l'apologie du respect de la Personne humaine. Le Développement de la Société passe par la transmission de l'Information crédible

Développement économique : Tiassalé sur la voie d’un pôle d’investissement

A Tiassale-N'douci, la lutte contre vl'insalubrité se fait sans relâche
A Tiassale-N'douci, la lutte contre vl'insalubrité se fait sans relâche

TIASSALE EN BON ÉLEVÉ NATIONAL POUR LA CÔTE D'IVOIRE PAYS ÉMERGENT

Le département de Tiassalé entend s’inscrire pleinement dans le processus de développement à l’instar de toutes les villes de Côte d’ Ivoire. Cela par la volonté à la fois politique, économique et sociale du président du conseil général de la localité. En effet, Bitty Kokora Pierre, au cours d’un entretien avec la presse, le samedi 16 juillet dernier a souhaité faire de Tiassalé un pôle d’investissement. « J’ai été moi-même, il ya 3 ans en Europe pour encourager les opérateurs économiques à venir investir en Côte d’Ivoire », a déclaré le président du conseil général. Selon lui, cette invitation s’inscrivait dans le cadre des stratégies mises en place pour réduire la pauvreté par la création de richesse dans sa région. Cependant, la méfiance qui troublait l’esprit de ceux-ci a fait que l’invitation n’a pas abouti à un partenariat gagnant-gagnant. Cet acteur de développement n’entend pas mettre en marge le développement économique et social de Tiassalé. Il a donc décidé de retourner en Europe. Cette fois-ci, avec l’espoir que la promesse du président Alassane Ouattara motivera davantage les investisseurs. Selon lui, cette localité a tous les atouts qu’il faut pour accueillir les opérateurs économiques. La population est estimée à plus de 160 000 habitants autochtones et allogènes et constitue déjà une masse pour la consommation. Pour ce qui est de la cohabitation entre les communautés, il faut dire que dans un élan de symbiose légendaire, les communautés allogènes côtoient chaque jour les autochtones constitués principalement par les six groupes ethniques du département : Abbey, Baoulé, Abidji-Agni, Agni, Elomoin et Souamlin. Bitty Kokora Pierre compte multiplier ses actions pour un développement remarquable des activités du tourisme, de l’artisanat et de la culture. Pour lui, une coopération saine avec les opérateurs économiques, les entreprises ou les organismes de développement pourra traduire en acte cette volonté de sortir Tiassalé de l’ornière en retirant ses fils et filles de l’oisiveté. A ce titre, un programme de promotion de l’hévéaculture est en cours. Il s’agira, selon lui, d’offrir 2000 ha d’hévéa à 1000 jeunes. Notons que sur le plan agricole, il existe déjà dans cette localité de grandes plantations de bananes, d’ananas, de cacao, de café, de palmier à huile et d’hévéas. Sur le plan industriel, la commune abrite des usines de production de jus de fruit (ananas, passion, etc.) de traitement de bois et de fabrication de meubles. Pour le président du conseil général, ces actions qu’il mène depuis qu’il est à la tête de cette institution locale s’inscrivent dans le seul but de réduire la pauvreté dans la zone. Ainsi, il a fait de l’emploi des jeunes son cheval de bataille. C’est pour quoi il a toujours prôné l’initiative privée dans cette localité dont il est originaire. A en croire Bitty Kokora Pierre, Tiassalé présente des potentialités énormes pour son développement, et c’est ce développement qu’il compte faire bénéficier la population.

Publié le jeudi 21 juillet 2011 | Le Democrate

Lazare Kouadio

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article